Mars 2012

Cà y est ! Le terrain de Tié-Tié est prêt à accueillir les enfants de l’école ! Peinture et grillage posés !

Stage pour les éducateurs de Tennis de Pointe-Noire en juillet 2011 !

En juillet 2011, quelques-uns de l’Association sont allés au Congo-Brazzaville afin d’organiser un stage pour les Educateurs de tennis, ceux qu’Attrap’la balle veut employer pour dispenser une Initiation au Tennis auprès d’enfants défavorisés de l’école de Tié-Tié à Pointe-Noire, sur le terrain réhabilité par l’association.
Ce stage s’est déroulé dans le Club de Tennis privé de la Tour Mayombe. Des enfants qui y prennent déjà des cours durant les vacances chaque année, se sont prêtés au jeu pour servir de cowbayes ! Ce ne sont pas les enfants qui bénéficieront des cours dispensés par Attrap’la balle.
L’association a pu ainsi faire passer ses idées en matière d’initiation auprès de leurs éducateurs de Tennis.

photo1_36
1article(s)

Voici l’avancement des travaux de la plateforme

La saison des pluies a interrompu les travaux. La peinture n’est donc pas encore faite.
Courant janvier, lors de « la petite saison sèche », celle ci pourra être réalisée.

photo1_16
1article(s)

Voici la plateforme que l’association va réhabiliter dans l’école publique de Tié-Tié

Voici le terrain tel qu’il est actuellement un local qui va nous être mis à disposition pour stocker du matériel et « l’entrée » (le mur a été cassé par un camion puis l’ouverture a été agrandie par quelques habitants du quartier pour mieux accéder à l’autre côté de celui-ci …) !
Nous allons essayer aussi de faire refermer ce mur (!) et quelques enfants pour lesquels nous sommes très motivés !

1ère phase : Juillet 2010

Durant ce mois de Juillet 2010, plusieurs membres de l’association ont visité différents sites de Pointe-noire où l’accès à des activités sportives pourrait être ouvert aux enfants démunis.

Nous avons choisi d’intervenir, dans un premier temps, à l’intérieur même du site de l’école du 31 Décembre du quartier Tié-Tié. Dans cette école, les enfants, trop nombreux, vont en classe soit le matin soit l’après-midi.
Ils forment deux groupes d’environ 550 élèves répartis en classes d’environ 70 élèves.
Cette école reçoit l’aide de l’ Unicef pour lutter contre la malnutrition.

Nous avons pris contact avec la Direction Départementale de l’Enseignement, celle des Sports, ainsi qu’avec la Mairie. Toutes les autorisations nous ont été accordées.
Nous allons donc lancer la réhabilitation d’une plate-forme omnisport existante très dégradée.
Nous y organiserons des cours de tennis et basket lors des demi-journées où les enfants ne sont pas en classe.